Tatoueurs Tatoués : l’Art du tatouage au musée du quai Branly 2


P9102801-tatouage

 

 

 Vous pouvez découvrir la vidéo officielle de la présentation de l’exposition avec différents auteurs en cliquant sur la vidéo ci-dessous 

 

 

 

 

L’art du tatouage s’est invité depuis quelques temps au sein d’un grand musée parisien, et pas dans n’importe lequel, celui des arts premiers au quai Branly. Si, pour bon nombre d’entre-nous, le tatouage est un art, cette exposition va beaucoup plus loin en proposant une mise en relation des plus didactiques. En se basant sur un ensemble de documents allant de la relique, en passant par le morceau de peau et tout ce qui caractérise l’univers du tatouage, les commissaires d’exposition (Anne & Julien, fondateurs du magazine Hey) nous offrent un véritable tour du monde qui s’inscrit aussi bien géographiquement que temporellement, pour nous démontrer la force de cet art. Nous avons depuis plusieurs années dépasser le phénomène de mode. Aujourd’hui, le tatouage est visible partout (1 français sur 10) et s’affranchit année après année grâce à des tatoueurs de plus en plus nombreux et talentueux.

 

Tout au long de l’exposition, les nombreux documents présents s’organisent sous différentes familles :  appareils et objets permettant de réaliser des tatouages. Des documents vidéos mettent en scène des personnes tatouées. Ils relatent parfois leur histoire et leur rapport aux tatouages, ainsi que de nombreux projets directement réalisés sur des reproductions de parties du corps humain et des toiles, comme vous pourrez le voir sur les images. Ce qui, à mon avis, est un peu regrettable c’est la disposition des pièces en volume qui permettent d’appréhender le tatouage en trois dimensions. Un simple support pivotant aurait déjà permis de les voir dans leur intégralité puisque la scénographie n’autorise pas la possibilité de tourner autour. De plus, certains documents vidéos vous obligent à rester sur place et donc à encombrer le passage un peu étroit de la mise en espace. Regardez bien les heures de grandes affluences sur le site. Les horaires sont vraiment précis.

 

L’exposition s’articule autour de nombreux objets qui permettent d’appréhender le tatouage sous tous les angles. Aussi bien d’un point de vue tribale que d’un point de vue contemporain vous remarquerez que l’ensemble des objets invite à s’intéresser toujours plus à une pratique qui malgré tout reste encore marginalisée aujourd’hui. Chaque objet présent apporte une part d’histoire intéressante et densifie la symbolique du tatouage. D’ailleurs, l’exposition met relativement bien en avant le fait que chaque culture aborde la question du tatouage sous un aspect qui lui est propre. Dans un cas comme celui-ci (manuscrit Myanmar) l’environnement culturel confère une valeur inestimable à ce document qui, dans la pratique, était réduit en cendres et ingéré lors de cérémonies d’intronisation des apprentis tatoueurs.

 

P9102656-tatouage

 

Opposer des objets de la collection du musée avec des carnets et des documents contemporains peut paraître troublant mais rappelle aussi le besoin de l’acte de la prise de notes avant d’intervenir sur le corps. Les esquisses contenues dans ce type de carnet servent aussi de recueil des tendances de l’époque. On s’aperçoit rapidement que des thématiques comme l’amour et la religion restent intemporelles car elles font appel à nos croyances et à nos expériences de vie.

 

P9102733-tatouage  

P9102660-tatouage

 

Cet album aurait mérité à lui seul une borne tactile qui nous aurait permis d’accéder à cette incroyable bible iconographique des tatouages réalisés années après années. Une idée que l’on espère découvrir dans une prochaine exposition (peut être ?)

 

P9102739-tatouage

 

Voici quelques exemples de projets de tatouages réalisés par des tatoueurs professionnels. Le foisonnement des styles et des origines démontre la force de cet art qui arrive à conjuguer des dessins traditionnels avec des motifs beaucoup plus originaux. Je ne peux que vous inviter à lire les textes qui les accompagnent. Il est bon de voir enfin des biographies d’auteurs à proximité des oeuvres. Au-delà du respect des artistes, cela nous permet aussi de dater leur travail et de constater que le style adopté peut être parfaitement indépendant des origines de l’auteur.

 

P9102672-tatouage

 

P9102758-tatouage

 

P9102760-tatouage

 

P910266-tatouage

 

Voici une image qui illustre bien la mise en scène des torses tatoués qui étaient entourés d’un voile gris. Cela rendait la situation plus intimiste mais moins lisible. Les écrans à la base du socle permettent de voir une partie du travail de l’auteur présenté. Dans l’idéal, de plus grands écrans-plats à la verticale auraient permis de se faire une meilleure idée du talent des tatoueurs.

 

P9102749-tatouage

  

Aucune partie du corps n’échappe aux tatouages et les plus beaux d’entre-eux, avouons-le,

sont ceux qui tirent le mieux parti de l’anatomie de son porteur.

 

P9102694-tatouage

  

P9102786-tatouage

  

P9102764-tatouage-marc-kopua

 

P9102692-tatouage

 

La finesse des détails et l’originalité de l’illustration ne sont absolument pas visibles ici, mais la vraie prouesse du tatoueur réside dans

la maitrise de son trait ainsi que dans le traitement des ombres et des lumières.

 

P9102705-tatouage

 

P9102767-tatouage 

Une exposition de ce type sur le tatouage est une très bonne chose en soi et ne doit absolument pas ressembler à un salon du tatouage. Néanmoins, il y a des moyens simples de mettre le public en interaction avec un événement de ce type. D’autant que j’ai eu la sensation que les plus beaux tatouages étaient sur ceux qui venaient voir l’exposition… Alors, si vous avez la chance de vous y rendre, ouvrez grand vos yeux 😉 Enfin, sachez que vous aurez l’occasion de venir à la rencontre des commissaires d’exposition et de découvrir d’autres facettes du tatouage lors de rencontres au sein du musée. N’hésitez pas à consulter le programme qui vous permettra d’aller encore plus loin sur cette thématique.

 

 

Un catalogue d’exposition est disponible aussi bien en librairie que sur place.

A défaut, vous pouvez toujours le commander, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Tatoueurs, tatoués


Neuf à partir de: EUR 45,00 En stock


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Tatoueurs Tatoués : l’Art du tatouage au musée du quai Branly

  • MarieO

    En cherchant, des informations après avoir visité l’expo, je suis tombé sur votre billet que j’ai cité dans le mien.
    Nos points de vue sont si complémentaires, que les lecteurs ne pourront que se régaler en passant de l’un à l’autre.
    Vos photos sont très belles, notamment celles des livres

    • Antoine Titus Auteur du billet

      Merci Marie autant pour la citation que pour la remarque. C’était effectivement l’une des expositions qu’il ne fallait pas manquer en 2015. Qui sait, peut-être aurons-nous d’autres points de vue qui convergeront sur des futures expositions. À bientôt ici ou ailleurs :-)