Une passion artistique 2


58087_517069144997139_248116429_n

Depuis mon plus jeune âge je m’intéresse à la peinture. Les marges de mes cahiers n’avaient pas assez de place pour accueillir les nombreuses images qui me venaient en tête durant ma jeunesse. Alors dès l’adolescence mes parents m’ont encouragé en m’inscrivant dans un atelier de peinture municipal en région parisienne. Comprenant que ma passion devenait rapidement dévorante c’est naturellement que je me suis tourné vers des études d’Arts appliqués au sein d’une école de design parisienne.

Durant trois ans j’ai appris à dessiner et concevoir les produits et les véhicules de demain. Au début des années 2000, à la sortie de mon cursus grâce à l’obtention de mon diplôme de Designer Automobile, j’ai fait mes premières armes dans un studio de recherches et développement pour un opérateur en télécommunication.

Soucieux de développer une forme d’éclectisme artistique, je me sers de ma formation et de mon expérience pour approcher différents domaines de la création. Et c’est comme cela qu’en une décennie j’ai endossé différentes casquettes pour passer du Design à l’infographie puis à la photographie en indépendant.

Mon profil me permet d’exercer dans des univers artistiques distincts mais complémentaires afin de m’adonner plus librement à la création picturale. Après avoir touché à de nombreux supports, je décide finalement d’en conquérir un autre : l’écriture. Cet espace est comme la partie immergée d’un iceberg qui, je l’espère, sera bientôt totalement visible.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Une passion artistique

  • ALIX Serge

    Bonjour,

    J’ai lu avec intérêt votre article, et je partage volontiers la quasi intégralité (à quelques nuances près) son contenu. Pour moi le rôle des Google et compagnie, le comportement d’agitateurs sur la toile de certaines personnes et les effets incontrôlés de certaines réactions sont une réalité. Je ne suis pas si sur aujourd’hui du bien fondé de l’utilisation d’internet et de facebook pour la promotion de mon travail. Par compte je crois en l’indispensable travail répété pour améliorer sa qualité, gagner en lisibilité et sensibilité. Sculpteur, je suis figuratif et je sais que beaucoup a déjà fait par les anciens. En revanche, convaincu en ce qui me concerne de la nécessité de ce temps pour imaginer, douter, imaginer à nouveau et réaliser. Cette nécessité du temps pour la création éloigne beaucoup des temps de l’internet qui sont ceux d’une hyper-réactivité souvent peu réfléchie.

    • Antoine Titus Auteur du billet

      Bonjour Serge,

      Votre commentaire ne s’est pas placé sous le bon article, et j’aurais bien souhaité lire sur quels points précis vous aviez des réserves. Je vous rejoints sur le point de l’importance de la régularité du travail en sculpture. Cette discipline prend du temps aussi bien pour la gestation que la production. Je peux en témoigner tous les jours. Pour ce qui est justement de la gestion du temps, malheureusement nous allons devoir nous adapter. Se mettre à l’écart des réseaux sociaux et de toute stratégie de communication n’est pas la meilleure des choses à faire aujourd’hui. Nous n’avons d’autres choix que de nous montrer à une toute autre échelle pour espérer toucher une audience de plus en plus hermétique aux arts traditionnels. Je pourrais vous convaincre de mille manières de l’importance de vous plonger dans une vision à long terme de votre activité. Cependant, pour cela il me faudrait plus d’espace que la zone du commentaire pour vous en prouver l’intérêt. :-)