Montrez votre travail ! d’Austin Kleon


Dès la couverture, « Montrez votre travail » nous annonce la couleur. Avec son bandeau rouge et sa mention « le best-seller mondial traduit en 21 langues», cette publication aux éditions Pyramyd (traduite par Audrey Favre) promet un bon moment de lecture. Nous allons voir dans les lignes qui suivent si le livre est à la hauteur de son label.

 

 

La première citation que l’on nous propose en double page est d’Honoré de Balzac :

 

« Pour les artistes, le grand problème à résoudre est de se mettre en vue »

 

 

Elle témoigne d’une réalité que je constate au quotidien. Aujourd’hui encore, bon nombre d’artistes professionnels sont dans l’incapacité de valoriser leur pratique artistique. Au travers de dix parties, Austin Kleon va vous inciter à sortir de votre zone de confort pour vous aider à comprendre l’importance d’exposer vos œuvres au monde entier. Le sommaire est en lui-même un fil rouge qui vous aidera à passer à l’acte :

 

  • Pas besoin d’être un génie

  • Pensez parcours, pas produit

  • Publier un peu chaque jour

  • Ouvrez votre cabinet de curiosités

  • Soyez un bon conteur

  • Transmettez ce que vous savez

  • Ne vous transformez pas en spam

  • Apprenez à encaisser

  • Vendez-vous

  • Restez dans les parages

 

Derrière ces titres qui passent pour des conseils de bon sens, se déploie tout un ensemble d’idées pratiques et simples à suivre. Pourtant, si vous êtes habitués aux livres de ce genre, vous connaissez leur logique de fonctionnement. On ne vous proposera pas de lire puis de passer à autre chose. L’auteur vous motivera « à faire » pour agir dans le sens de son propos.

 

Afin de développer son argumentaire et par conséquent marquer les esprits, Austin Kleon s’appuie sur de nombreuses citations tout au long de ses écrits. De par ce choix, il crée un rythme où s’alternent des expériences personnelles, des anecdotes ainsi que des schémas. Ces derniers sont simples et intelligibles, à l’image de la charte graphique.

 

Au fur et à mesure des textes, différents domaines artistiques sont cités. Cela permet à chacun de trouver un écho positif à sa pratique d’un chapitre à l’autre. A la fin de chaque partie, vous arriverez sans peine à comprendre l’idée directrice, et surtout à la mettre en pratique. Néanmoins, comme cela arrive souvent, il se pourrait qu’en lisant cet ouvrage vous vous disiez « bof je n’apprends rien de nouveau». Sauf qu’ici, n’oubliez pas qu’au-delà d’informer, on vous incite à faire. Pour vous inviter à agir comme il se doit, l’auteur a créé une alchimie efficace. En effet, il va glisser dans son développement des citations assez pertinentes, et quelques « punchlines » qui pourraient vous faire sourire.

 

Ces nombreuses petites touches densifient et crédibilisent son propos. Cette manière d’écrire démontre une fois de plus une intention qui vise à vous stimuler. Cependant, au-delà des effets de style, il y a aussi dans cette écriture une forme de plaisir que l’on ressent assez aisément. Cette vision, qui trahit sans peine l’optimisme de l’auteur, vous poussera à appliquer les conseils qu’il vous propose de mettre en place. Je ne vais rien vous révéler ici pour ne pas vous gâcher la surprise, mais croyez-moi sur parole vous ne refermerez pas cet ouvrage sans y revenir. L’écriture est assez positive et incitative pour projeter le lecteur dans un changement de comportement. Si vous aviez encore des réticences à vous exposer, vous ne les aurez plus en fin de lecture.

 

Si je devais exposer un point négatif, il serait plus sur la taille des polices que sur le contenu en lui-même. Le livre est très compact et je pense qu’une police de caractère légèrement plus grande aurait été souhaitable pour le confort de lecture. Mis à part ce détail, la lecture étant assez rapide, il y a de grande chance pour que vous le lisiez plusieurs fois. La seconde fois avec un carnet de notes, c’est certain. Disons-le clairement, ce livre peut facilement se placer dans la catégorie du développement personnel. Et ce ne sont pas les multiples schémas et images très graphiques qui vous évoqueront le contraire.

 

 

D’ailleurs, il y a quelque chose de très intéressant en fin de livre, à savoir « le making of ». Dans ces quelques notes publiées, on comprend aussi comment construire un ouvrage tel que celui-ci. Et par cette révélation, l’auteur nous offre une dernière piste de réflexion. Il nous invite par ce biais à organiser nos notes, afin qu’un jour nous puissions aussi passer par l’étape de la publication.

 

 

Conclusion

 

Sous ses airs de petit livre compact, se cache un ouvrage qui a pour ambition de vous pousser à dévoiler vos talents. On ne peut pas faire plus simple et plus explicite en matière de livre sur ce thème. Avec près de 200 pages, vous allez brosser de nombreux cas de figures et étapes nécessaires pour parler de votre travail. Si à la fin de la lecture vous ne savez pas par où commencer c’est que vous devez relire le livre. Par la suite, si vous n’y arrivez toujours pas, c’est que vous l’avez survolé. Après avoir lu la dernière page, on ne peut qu’avoir l’envie de passer à l’action.

 

Je conseille cette publication à tous les créatifs qui sont encore dans l’indécision, et qui se trouvent toutes les mauvaises raisons pour ne rien faire. En prenant le livre comme un guide de développement personnel, vous soulignerez des passages et marquerez les pages de certains chapitres. Malgré mes multiples ouvrages sur le sujet, j’ai trouvé bon nombre de passages intéressants. Que vous soyez amateurs ou professionnels, chacun y trouvera son compte. Pour conclure, je vais me permettre de publier une des citations du livre :

 

 

« Travaillez un peu chaque jour, et vous finirez avec quelque chose d’immense »

Kenneth Goldsmith


Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser

  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.