Dans l’œil des maîtres du dessin


« Dans l’œil des maîtres du dessin » est l’une des dernières publications des éditions Pyramyd. Et disons-le clairement : l’ouvrage suscite fascination, plaisir, curiosité et provoque un enthousiasme que l’on ne ressent que devant des livres de qualité. Ce « petit » pavé de 288 pages (au format 20,5 x 25 cm) vous amène à découvrir, par l’intermédiaire des grands acteurs de l’histoire des arts, pourquoi on ne doit pas sous-estimer l’art du dessin. Au fur et à mesure de notre lecture, l’auteur Guy Noble nous invite à découvrir des esquisses de maîtres, tout en dévoilant des techniques de dessins.

Le livre nous permet de découvrir 100 artistes au travers de 100 dessins et expose 200 techniques de dessin. La mise en page, le graphisme et son contenu s’alignent sur les autres livres de cette collection. Comme vous le savez maintenant, les éditions Pyramyd éditent certains de leurs ouvrages en respectant des séries bien distinctes. Dans la série des livres « dans l’œil » il y a déjà d’autres publications dont le fameux « dans l’œil des maîtres de la photo » présenté lui aussi sur ce site. On ne change pas une recette qui fonctionne très bien et ce recueil ne déroge pas à la règle : il est exceptionnel. La présentation successive des « maîtres » par le biais de thématiques est certes classique mais efficace. On va alors pouvoir aborder des sujets allant des natures mortes aux têtes et d’autres thèmes jusqu’à l’imaginaire.

 

Une orientation clairement pédagogique

 

La première partie s’ouvre sur une introduction ainsi que trois chapitres qui abordent rapidement l’aspect technique du dessin. On retrouvera l’évocation des principes de base et tout ce qui fait le charme de la pratique du dessin. Une première variété d’auteurs – toutes époques confondues – sert à appuyer les théories les plus simples, comme la notion de contraste ou encore d’espace. Tout au long de ses textes, l’auteur déroule son propos de la manière la plus pédagogique possible, afin de familiariser le lecteur au vocabulaire relatif à cette pratique artistique.

Puis viennent alors les nombreux thèmes les plus courants en art. Comme évoqué précédemment, les grands noms servent de référence et permettent ainsi d’aborder des exercices pratiques. Dans la partie « nature morte », Pierre Bonnard servira à mettre en place une routine de dessin liée au quotidien. Dans la section « tête », le Caravage servira de base documentaire pour comprendre la représentation d’un visage. Pour ce qui est du paysage, c’est Edward Hopper qui nous guidera pour représenter un souvenir. Voilà autant d’exercices mis en rapport avec des sources d’exception qui rendent la publication pertinente. Si vous souhaitez vous initier aux bases du dessin, il est impératif d’acquérir ce livre.

 

De multiples dessins en référence, au service d’une compréhension progressive

 

Parmi les nus, l’un des plus beaux d’entre eux (de Pierre Paul Prud’Hon) est analysé en plusieurs points, de la tête aux pieds.

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124305Un dessin de Vincent Van Gogh pour analyser les variations de tracés.

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124287 

L’organisation de chacune des parties s’équilibre à l’aide de dessins de qualité. Ils nous rappellent ainsi l’importance du dessin dans un parcours artistique. On appréciera alors certains crayonnés de toute beauté, détaillés et commentés comme il se doit. D’ailleurs les différentes sections se structurent à l’aide d’auteurs qu’on ne présente plus : Piet Mondrian et Georges Braque pour la nature morte. Leonard de Vinci, Raphael et Lucian Freud (pour ne citer qu’eux) sur le thème de la tête. Vous serez surpris d’y découvrir des dessins que l’on ne voit pas souvent et surtout les commentaires et les exercices que l’auteur vous propose.

 
dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124281

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124289 

Les illustrations occupent une bonne surface de la page et s’étendent parfois sur deux. Un texte vient présenter l’auteur pour le contextualiser et expliquer la caractéristique de l’œuvre. En insistant ainsi sur la particularité d’un artiste, l’auteur peut ainsi proposer un exercice en relation directe avec l’image présentée. Comme ci-dessus, où l’esquisse de cette danseuse d’Honoré Daumier vient densifier un propos sur la ligne dans le dessin. Ou encore avec l’esquisse de Pierre Paul Rubens ci-dessous qui sert de support à la compréhension de la composition.

 

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124292 

Il y a de nombreuses bonnes références et des notions mises en lumière. Vous n’aurez d’autres choix que de prendre en main ce recueil pour en comprendre l’importance. Cette esquisse d’Edgar Degas est l’un des exemples de croquis qui méritent que l’on s’attarde sur cette publication.

 

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124291Un autoportrait de Gustave Courbet pour comprendre le contraste et le relief des accessoires dans une esquisse.

dans-l-œil-des-maitres-du-dessin-P3124300
 

Conclusion

 

Il y a des livres que l’on n’a pas besoin de présenter tant ils devraient être considérés comme indispensables. Comme à l’accoutumé, ce livre est ouvert à tous. Si vous nourrissez une curiosité pour le dessin et l’histoire des arts, vous ne serez pas déçu. Maintenant, s’il faut être précis, les artistes plasticiens et les professionnels des arts graphiques y trouveront eux aussi un intérêt. Revoir des classiques ne fait de mal à personne. Les enseignants pourraient l’utiliser comme support pédagogique, dans la mesure où ils s’en serviraient comme base documentaire. Les aspirants aux métiers de l’illustration découvriront des subtilités qui ne sont pas évoquées dans d’autres recueils du même type.

 

Une nouvelle référence pour l’apprentissage des bases du dessin

 

Avoir dans un seul ouvrage autant de dessins de maîtres reste assez rare. Au-delà du contenu, n’oubliez pas que ce livre s’inscrit parfaitement dans la lignée de celui édité l’an passé. Comme je l’ai précisé auparavant, je vous avais présenté ici-même un ouvrage dans la même collection sur la photographie. Pour le consulter, vous pouvez cliquer-ici. Et force est de constater qu’en continuant sur cette lancée, les éditions Pyramyd vont encore nous constituer l’une des plus belles collections de livres sur l’apprentissage des arts. J’imagine déjà sans peine les autres thématiques qu’ils pourraient traiter, et je sais pertinemment qu’elles seront bien réalisées. Il suffit d’observer la sélection des auteurs et comment le livre se structure, pour comprendre qu’il y a encore de quoi aborder d’autres disciplines.

Pour en revenir aux maîtres du dessin, ne passez pas à coté de l’occasion d’apprendre cette pratique artistique sous cet angle. Les bons livres récents sur le dessin ne sont pas nombreux. Et notamment ceux qui sont assez denses et instructifs pour vous aider à progresser. Avec celui-ci, vous allez apprendre des techniques et acquérir des références historiques… que demander de plus ?

 
 

Dans l’oeil des maîtres du dessin


Neuf à partir de: EUR 39,50 En stock

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.