Art Traffik, un nouvel espace d’Art à Anglet   Mise à jour récente !


Cet été, de passage au pays basque, j’ai eu la chance de découvrir un nouveau showroom dédié à la création : Art Traffik. Véritable centre d’art proposant d’exposer des auteurs de qualité… le lieu étonne, surprend et ravit. Avant de vous en parler plus en détails, commençons par le début. Laurent Jeanniard, amoureux et collectionneur d’art, décide il y a 6 ans de fonder le site web Art Traffik : un site d’e-commerce qui propose des œuvres accessibles à tous. Souhaitant développer son activité, le succès de la plateforme l’amène à penser de plus en plus grand. Le projet prend ainsi de l’ampleur, pour aboutir à cet endroit hors norme, émergeant au sein d’une zone d’activités.

 

biarritz-art-traffik-P8238954

 

anglet-art-traffik-P8238963

 

Faisant le pari de s’installer dans un espace par choix et non par contrainte, Laurent Jeanniard souhaite autant développer des projets artistiques que la vie culturelle locale. Porté par son ambition de casser les codes, Art Traffik proposait durant l’été aux visiteurs de venir via une navette gratuite. Vous avez bien lu, si vous étiez de passage, un simple coup de fil et l’on venait vous chercher au pied de votre hôtel. Des tickets (let’s have an arty ride !) étaient même distribués durant des événements estivaux. Des intentions originales en corrélation avec l’envie d’ouvrir le champs des arts à un public toujours plus difficile à capter.

 

biarritz-art-traffik-P8238961

 

Art Traffik, un nouvel espace d’art à la hauteur des nouveaux enjeux artistiques

 

Les temps changent et les rares galeristes tournés vers l’avenir ont compris depuis longtemps que les anciens modèles étaient morts. Proposer des œuvres à la vente, tout le monde sait le faire. Se donner les moyens de transformer une visite en une expérience visuelle est un tout autre challenge. En s’offrant un lieu spacieux et évolutif, Art Traffik confirme son intention de s’implanter durablement dans un environnement où la concurrence ne laisse place à aucune erreur.

 

biarritz-art-traffik-P8238969 

D’un point de vue spatial, les locaux sont assez vastes pour tout envisager. D’ailleurs, les différents événements prévus ne cesseront de montrer comment cette évolutivité est mise à contribution. Lors de ma visite, les nombreuses œuvres exposées étaient toutes présentées de manière équilibrée. Aucune d’entre elles ne souffrait d’un manque de lumière ou de visibilité. Un détail important qui permet aux artistes de ne pas être mis à défaut les uns par rapport aux autres.

 

biarritz-art-traffik-P8238925

 

anglet-art-traffik-P8238980

 

anglet-art-traffik-P8238927

 

biarritz-art-traffik-P8238937

 

L’aspect volontairement brut participe aussi bien à la décoration qu’à cette atmosphère particulière de friche rénovée. On a cette impression que le lieu tout entier est disponible pour n’importe quel projet de grande envergure. N’hésitez pas une seule seconde, si vous avez l’occasion de vous rendre là-bas. L’endroit et l’accueil sont complètement en accord avec ce que l’on attend d’un centre d’art et des galeries. Un espace accueillant, chaleureux et dense qui vous incite à revenir pour y faire un choix d’acquisition en toute quiétude.
 
Je suis très sensible aux conditions d’accueil des galeries et des centres d’art. Alors, croyez moi sur parole, si je vous dis que chez Art Traffik vous bénéficierez avant tout d’un accueil des plus chaleureux. Vous n’aurez pas cette sensation que l’on cherche à vous faire comprendre que l’espace est réservé à une élite particulière. A titre de comparaison, dans la même période, j’ai visité un centre d’Art Toulousain. Je ne pourrai malheureusement pas vous en parler en aussi bons termes.

 

biarritz-art-traffik-P8238953

 

Les professionnels du secteur oublient trop souvent qu’il y a une logique à avoir avec ce type de lieu. Soit vous êtes profondément passionné par le sujet et vous arrivez à le transmettre à tout le monde. Soit vous êtes un commercial incapable de diffuser autre chose que du dédain. Chez Art Traffik, vous n’aurez que des sourires et des discussions passionnées. Loin, voire très loin des standards du secteur. Voici les mots de Laurent Jeanniard sur l’orientation de son lieu :

« Alors oui, mon souhait est bien de créer un lieu d’accueil, d’organiser des événements dédiés à l’Art, comme si je vous recevais chez moi et j’espère qu’il deviendra un lieu emblématique de la région. »

 

Les « Live Painting » pour s’affranchir des barrières culturelles

 

Les artistes de la galerie bénéficient d’un partenariat mis en place entre Art traffik et un commerce de la ville de Biarritz. C’est ainsi que les « live painting » sont devenus des occasions uniques de pouvoir se confronter au public. En disposant d’un mur le long d’une rue commerçante, Art Traffik permet aux artistes de produire des œuvres originales en public. Et ainsi permet aux spectateurs d’observer les premiers gestes de la création d’un tableau.

 

biarritz-art-traffik-2018-P8279059

 
biarritz-art-traffik-2018-P8279056 

Cet été, j’ai ainsi pu découvrir les travaux de deux artistes. Et cela à la fois en galerie et en extérieur. En offrant aux auteurs un espace complémentaire d’exposition, la galerie va jusqu’au bout de sa démarche pour notre plus grand plaisir.
 
biarritz-art-traffik-2018-P8279051
 
Je vous laisse découvrir les deux derniers « live painting » en vidéo. Dont celui de Jean-François Larrieu, un artiste dont je vous avais déjà parlé ici même en 2013.
 

 

 

Conclusion

 

Ouvert depuis peu, le nouvel espace d’Art Traffik a pour ambition de décomplexifier l’achat d’œuvres d’art contemporaines. On ne peut que se réjouir de l’ouverture d’un nouveau lieu et de l’orientation qu’il emprunte. C’est une proposition inédite dans une période où les offres traditionnelles ne sont pas à la hauteur des investissements qu’elles nécessitent. Ici, nous observons la mutation des galeries et des centres d’art qui deviennent plus que des lieux de vente et de promotion artistique. Il y a indéniablement une âme dans ce projet qui pousse à s’intéresser à tout ce qu’ils vont mettre en oeuvre dans les mois à venir.
 
Le projet ne se limitant pas à un local d’exposition, le souhait de créer une communauté devrait influencer d’autres institutions à en faire de même. Il existe bien différents types de publics. Il est temps de les réunir sous la bannière de l’Art, plutôt que de les distinguer par ressources financières. Je ne peux que réitérer mon conseil, et vous inviter à suivre les aventures d’une équipe qui intègre l’art dans son ADN.

 

Le site web : http://www.art-traffik.com/fr/

Pour suivre et vous abonner à leur compte Instagram : https://www.instagram.com/art_traffik/

Pour suivre et vous abonner à la chaine Youtube : cliquez-ici
 
 
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.